Techniques Réflexes

La réflexologie est une des plus veille méthode de soins au monde, elle existe depuis aussi longtemps que le massage. Son but est de stimuler manuellement (ou par l’intermédiaire d’un objet) une zone précise du corps.

Réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est une technique manuelle qui, par des pressions minutieuses, stimule les points réflexes des pieds afin de transmettre une information de régulation à tout l’organisme.

 

Chaque pied regroupe 7 200 terminaisons nerveuses et chaque partie du corps correspond à un point réflexe situé sur le pied.

 

On évitera de pratiquer la podoréflexologie dans certaines situations de sous vitalité, de maladies dégénératives, ou de problèmes circulatoires importants… Une vérification systématique est faite pour contrôler que cette méthode est adaptée.

 

Pratiquement tous les troubles fonctionnels peuvent être soulagés par cette technique: états inflammatoires, états infectieux, douleurs dorsales, troubles circulatoires et hormonaux, action sur les organes des sens, sur les troubles du transit, du sommeil, sur la fatigue…

 

A pratiquer entre 45 à 60 mns , à raison de 30mns par pied.

Douleur aigüe : 1 à 2 séances par semaine .

Douleur chronique : 1 séance par quinzaine

Puis la rythmicité est adaptée

Véronique Cormier, Naturopathe, Ile de France, Réflexologie Plantaire

Réflexologie auriculaire

En 1945, le Dr. Paul Nogier a déterminé les différents points de l'oreille. Il était médecin, acupuncteur, ostéopathe et homéopathe. La 1ère topographie a été publiée en 1956.

 

La médecine chinoise pratique aussi les techniques de stimulation auriculaire.  Il s'agit de stimuler le pavillon auriculaire, par pression, afin d'obtenir une action sur les zones correspondantes.

 

Les effets de l'auriculothérapie s'expliquent en grande partie par l'innervation et la vascularisation très riche de l'oreille, liée au système nerveux central.

 

Déroulement de la séance

 

Dans un premier temps, une anamnèse sera établie, afin de recueillir les informations et d'adapter le protocole en fonction de la problématique. Elle permettra aussi de déterminer si cette méthode est adaptée. Puis un protocole, déterminant les points a stimuler sera établi. Un test pour évaluer les points douloureux sera pratiqué et validera le protocole. Chaque point déterminé sera stimulé.

 

Le nombre de séance à pratiquer sera fonction de l'intensité et de l'ancienneté de la problématique.

 

Problématique aigüe : la seconde séance s'effectuera 4 jours plus tard, puis 1 séance par semaine sur 3 à 5 semaines seront nécessaires.

Problématique chronique : 7 à 8 séances, à raison d'une tous les 15 jours.

Précautions et contre indications : grossesse, insuffisance vitale, traumatisme local...


Véronique Cormier, Naturopathe, Ile de France, Réflexologie Auriculaire